28 nouvelles et nouveaux maires élu·e·s à la suite des élections municipales se sont engagé·e·s à faire adhérer leur commune à l’Eusko dès 2020, à autoriser les encaissements en eusko dans les services publics locaux gérés en régie – cantines, piscines, centres de loisirs, stationnement… – et à développer les paiements en eusko pour leurs achats, versement de subventions et indemnités d’élus.

Il s’agit des mairies d’Aïcirits-Camou-Suhast, Ascarat, Banca, Béhasque-Lapiste, Bidart, Biriatou, Cambo-les-Bains, Çaro, Ciboure, Esterençuby, Irouleguy, Itxassou, Jatxou, Laguinge-Restou, Les Aldudes, Mouguerre, Musculdy, Pagolle, Saint-Jean-le-Vieux, Saint-Jean-Pied-de-Port, Saint-Martin-d’Arrossa, Saint-Michel, Saint-Palais, Saint-Pée-sur-Nivelle, Urcuit, Urepel, Urrugne et Villefranque.

L’Eusko leur a écrit la semaine dernière pour leur proposer un rendez-vous.

 

Formation pour élu·e·s

Ces 28 communes vont rejoindre les 23 autres mairies – et la Communauté d’agglomération Pays Basque – déjà adhérentes à l’Eusko, et dont bon nombre se sont également engagées à développer les encaissements et paiements en eusko*. L’équipe de l’Eusko leur a donc écrit aux pour leur proposer de commencer ce nouveau mandat dans une bonne dynamique, en incitant tous les élus recevant des indemnités à les recevoir pour tout ou partie en eusko, comme le font déjà d’autres élu·e·s de communes adhérentes ou de la Communauté d’agglomération Pays Basque. Il leur suffit pour cela d’ouvrir un compte en eusko et de remettre aux services de la Mairie un mandat d’encaissement en eusko.

Par ailleurs, l’Institut des monnaies locales et l’Eusko préparent pour cet automne une formation sur les monnaies locales. Il s’agira de former les élus sur des modules de 3h (initiation) ou 7h (approfondissement), afin qu’ils puissent se saisir pleinement du potentiel de l’Eusko pour soutenir l’économie locale, l’euskara et la Transition écologique sur leur territoire. Plus d’infos sur le site de l’Institut des monnaies locales.

L’Eusko se félicite de cette dynamique exceptionnelle en Europe d’engagement des Mairies dans l’usage d’une monnaie locale. Un grand merci à Bizi!, qui a fait de l’usage de l’Eusko l’un des 7 engagements proposés aux candidats aux municipales dans son Pacte de Métamorphose écologique du Pays Basque Nord.

* Il s’agit des communes d’Aincille, Ainhoa, Anhaux, Ascain, Ayherre, Bayonne, Bidarray, Espelette, Gabat, Gamarthe, Hasparren, Hendaye, La Bastide-Clairence, Lahonce, Macaye, Mauléon, Mendionde, Ossas-Suhare, Ostabat-Asme, Sare, Saint-Etienne-de-Baïgorry, Saint-Pierre-d’Irube et Ustaritz.