L’Eusko, pourquoi, comment ?

Réponses aux associations.

Pourquoi adhérer à l’Eusko ?

1. Parce que c’est un projet utile pour tous !

L’eusko est une monnaie qui ne circule qu’au Pays Basque, au sein d’un réseau de plus 500 entreprises et commerces et de plus de 150 associations.

Plus de 3000 particuliers ont adhéré, et dépensent leurs eusko dans les entreprises et associations du réseau, qui ensuite réutilisent ces eusko auprès de leurs fournisseurs, ou pour payer une partie des salaires, etc.

En renforçant ainsi les liens entre habitants, entreprises, commerçants, paysans, artisans et associations du Pays Basque, l’Eusko développe le lien social mais aussi les circuits courts. Développer les circuits courts, c’est à la fois réduire les émissions de gaz à effet de serre tout et préserver l’emploi local.

De plus, par son système de défis promouvant l’utilisation de produits locaux et l’usage public de la langue basque, l’Eusko est aussi un outil à disposition de tous pour participer à la préservation de l’environnement, à la défense de l’euskara et au développement. Et c’est aussi un outil commun, qui réunit et crée des solidarités de fait entre tous les secteurs de la société : quand un écolo utilise l’eusko pour défendre l’environnement, il défend aussi, en même temps, l’euskara : quand un parent d’élève d’ikastola utilise l’eusko pour défendre l’usage public de la langue basque, il défend aussi le commerce de proximité ; quand un salarié utilise l’eusko pour défendre l’emploi local, il défend aussi l’agriculture paysanne et la réduction des émissions de gaz à effet de serre ; etc.

2. Parce que c’est une source de financement pour mon association !

L’Eusko, c’est aussi un nouveau système de financement des associations, avec le 3% Assos !

Quand un particulier adhère à l’Eusko, il désigne une association qu’il souhaite soutenir. A la fin de chaque semestre, un don (en eusko) équivalent à 3% des sommes échangées par ce particulier est effectué à l’association qu’il a désignée. Depuis le lancement de l’Eusko en 2013, plus de 44 000 eusko ont été ainsi distribués à une trentaine d’associations du Pays Basque, de tous horizons.

Le système du 3% Assos peut bénéficier à toute association ayant son siège au Pays Basque, aux seules conditions qu’elle soit adhérente à l’Eusko et qu’elle ait au minimum 30 parrainages d’adhérents de l’Eusko.

Si au début votre association n’a pas encore 30 parrains, elle ne reçoit pas de dons et l’argent est reversé aux autres associations. Mais dès qu’elle atteint les 30 parrainages, en mobilisant ses adhérents, elle bénéficie de ce système.

Ensuite, pour développer le nombre d’adhérents et leur change mensuel, les Chargées de développement de l’Eusko pourront vous conseiller. Grâce à la mise en place de l’Eusko numérique, c’est encore plus facile : si certains de vos adhérents ouvrent un compte en eusko, ils doivent mettre en place un change automatique mensuel, qui vous garantit un minimum de financements. Si vous avez par exemple 30 parrains qui changent 100 eusko par mois, vous recevrez chaque année au moins 1000 eusko, que vous pourrez réutiliser notamment en faisant appel à des fournisseurs du réseau Eusko (il en existe plus de 300, l’annuaire est ici).

Comment adhérer ?

Pour adhérer à l’Eusko, il faut prendre rendez-vous avec une Chargée de développement d’Euskal Moneta, qui viendra à votre rencontre pour vous présenter le projet, répondre à vos questions, et vous proposer de remplir un dossier de demande d’agrément.

Contact :

info@euskalmoneta.org

Tél. : 05 33 47 54 11

Votre dossier passera ensuite en Comité d’agrément, un comité composé de professionnels et de particuliers, qui va vérifier que votre activité correspond aux critères légaux (siège social au Pays Basque) et à la charte (pas d’agriculture industrielle ni de grande distribution).

Une fois votre dossier d’agrément accepté, vous réglerez votre cotisation et vous disposerez de tout l’équipement nécessaire :

  • signalétique : autocollant à apposer sur votre vitrine pour indiquer que vous acceptez les eusko, et logo à insérer sur votre communication print ou digitale
  • un compte en ligne pour encaisser les paiements et réaliser vos achats par carte ou virement
  • un terminal de paiement pour encaisser les paiements de vos adhérents par euskokart, si cela se justifie dans votre activité
  • une carte de paiement professionnelle pour régler vos achats pros (et plusieurs cartes si vous avez des salariés qui ont régulièrement des notes de frais)

Combien ça coûte ?

Le coût de l’eusko est composé d’un coup fixe et d’un coup variable :

Coût fixe :

1. La cotisation :

Le montant de la cotisation est entre 10 et 240 eusko/€ pour les associations, selon ce qu’elles veulent/peuvent cotiser en fonction de leur activité. À titre indicatif, les cotisations étant la principale source de revenus de l’Eusko et la garantie de son indépendance, l’objectif est d’arriver à un niveau moyen des cotisations de 50€/an pour les associations.

Une facture vous est remise pour votre cotisation.

2. L’Eusko numérique

Ouverture de compte pro Eusko 0 €

Frais de gestion de compte 0 €

Mise à disposition du TPE Eusko (valeur : 130€ TTC) 0 €

Commission sur paiement par euskokart 0 €

Virements de compte eusko à compte eusko 0 €

Mise en place d’un prélèvement compte eusko à compte eusko 0 €

Option : compte eusko personnel + euskokart personnelle 0 €

Coût variable

Le coût variable de l’Eusko est celui de la retenue de 5% sur les reconversions d’eusko en euros, sachant que 85% des entreprises et 100% des associations du réseau ont trouvé des solutions pour réutiliser les eusko reçus de leurs clients. Ainsi, elles n’ont pas ou n’ont plus à reconvertir leurs eusko.

Les solutions pour réduire ou éviter la commission de 5% sont variées :

  • Vous pouvez faire appel à de nouveaux fournisseurs locaux, parmi les plus de 300 répertoriés dans l’annuaire pro de l’Eusko, Eskuz Esku, disponible ici.
  • Vous pouvez proposer à vos fournisseurs actuels de rejoindre l’Eusko, et nous demander de leur rendre visite pour leur présenter le projet.
  • Vous pouvez aussi prendre une partie de votre salaire ou de vos remboursements de frais en eusko, et proposer à vos salariés d’en faire autant.
  • Vous pouvez limiter les paiements en eusko de la part d’autres professionnels du réseau à 500 eusko par facture (mais vous ne pouvez pas limiter les paiements en eusko de la part des particuliers)
  • Si au bout d’un certain temps vous arrivez à avoir plus d’eusko que vous ne pouvez en utiliser, vous pouvez aussi demander une dérogation au comité d’agrément pour limiter davantage les paiements de la part des autres professionnels ou des particuliers.

Comment ça marche ?

L’Eusko ça vaut combien ?

1 eusko = 1 euro

Quels sont les moyens de paiement disponibles ?

L’eusko existe sous forme de billets  sécurisés de 1, 2, 5, 10 ou 20 eusko, et sous forme d’eusko numériques. L’Eusko numérique, c’est un compte en ligne pour tous les adhérents qui le souhaitent, particuliers ou professionnels, avec deux possibilités pour échanger entre eux en eusko numériques :

  • soit par virements
  • soit avec la carte de paiement de l’Eusko, l’euskokart, qui fonctionne comme une carte bancaire, avec un code PIN à 4 chiffres, sur un terminal de paiement fourni aux professionnels par Euskal Moneta

 

Est-ce que je peux mettre en place des prélèvements automatiques en eusko pour encaisser mes cotisations ?

Oui, l’Eusko numérique vous permet de mettre en place des prélèvements automatiques à partir du compte eusko de vos adhérents, avec leur autorisation écrite, vers votre compte eusko.

Avantage : sécurité des paiements, mais aussi majoration de la cotisation ! En effet, si vos adhérents adhérant à l’eusko parrainent votre association, et vous versent par exemple 100€/an, ils vont désormais vous verser 100 eusko, mais en plus en changeant 100 euros en 100 eusko ils auront généré un don de 3 eusko en faveur de votre association. Vous recevrez donc 100 eusko de cotisation + 3 eusko de don d’Euskal Moneta = 103 eusko.

Est-ce que je peux faire mes achats en eusko ?

Bien sûr, et c’est même vivement conseillé, même si vous n’avez pas d’eusko en caisse ! En effet, quand vous adhérez à l’Eusko, vous désignez une association qui sera bénéficiaire des 3% Assos si vous devez faire du change d’euros en eusko. Vous pouvez vous parrainer vous-mêmes.

Ainsi, si vous achetez par exemple 600€ de courses ou de fournitures par mois, et que vous devez changer des euros en eusko pour les régler, vous allez générer pour vous-même 600€ x 3% = 18 eusko de don de la part d’Euskal Moneta. Les 600 euros d’achats ne vous coûtent donc que 582 eusko. C’est un peu comme si vous obteniez un rabais de 3% sur vos achats, à condition de les faire en eusko.

Est-ce que je peux rendre la monnaie sur les eusko ?

En numérique les paiements se font au centime près, donc pas de rendu de monnaie.

Avec les billets, quand on vous paie en eusko, vous rendez la monnaie en eusko, et pour les centimes, comme il n’y a pas de centimes d’eusko, vous faites comme pour les chèques restaurant : vous demandez l’appoint. Si l’article vaut 5,50 €, votre client vous donne 5 eusko et 50 centimes d’euro, ou 5 eusko et 1 euro et vous lui rendez 50 centimes d’euros.

Il me faut une double caisse ? Une double comptabilité ?

Non, vous faites votre caisse et votre comptabilité sans difficulté.

L’eusko, en billets ou en numérique, est un simple moyen de paiement, comme un ticket restaurant, un chèque vacance, un chèque cadeau…

Vous programmez sur votre caisse enregistreuse un nouveau mode de paiement « eusko ».

Vous utilisez dans votre comptabilité un sous-compte de la classe 5 (Trésorerie) et vous tenez un solde journalier en eusko que vous vérifiez avec vos coupons-billets eusko et avec l’historique de vos encaissements disponible en permanence sur votre terminal de paiement Eusko.

Vos ventes sont toujours enregistrées en euros et reportées dans votre comptabilité en euros pour l’établissement de vos déclarations sociales et fiscales (TVA, BIC, IS, IR…). Vous ne déclarez donc que des euros !

Puis-je accepter un paiement à la fois en eusko et en euros ?

Oui, en ventilant le montant entre les modes de règlement utilisés.

Faut-il parler basque pour entrer dans le réseau ?

Pas du tout ! Tout le monde peut entrer dans le réseau. En revanche, l’un des deux principaux objectifs de l’eusko est (outre la relocalisation de l’économie) la promotion de l’usage public de l’euskara.

L’autocollant indiquant que vous acceptez l’eusko, sur votre vitrine, indiquera votre niveau d’euskara, pour qu’il n’y ait pas de malentendu :

  • Niveau 1 : vous ne parlez pas euskara
  • Niveau 2 : vous parlez un peu, ou l’un de vos vendeurs parle euskara et pas vous. Bref, le client qui arrive sait que s’il parle basque, il doit parler doucement et peut-être passer rapidement au français.
  • Niveau 3 : dans votre commerce on parle euskara.

Vous devez en revanche vous engager à relever dans les deux ans un des deux défis suivants pour l’euskara.

  • Vous ou votre salarié souhaitant se perfectionner peut prendre des cours avec AEK, nous vous proposons un module d’initiation de 20h pensé pour les commerçants dans le cadre d’un partenariat Eusko-AEK.
  • Vous décidez de relever le défi Affichage bilingue, pour lequel nous vous proposons un accompagnement complet et gratuit grâce à notre partenariat avec l’Office public de la langue basque (OPLB).

Comment se passent les paiements par euskokart ?

Le paiement avec l’euskokart, qui utilise la technologie NFC sans contact, se fait en quelques secondes :

  1. Vous saisissez le montant à payer sur votre terminal de paiement Eusko.
  2. Votre client place son euskokart contre le terminal de paiement. Le terminal identifie directement le client et affiche son nom
  3. Le client saisit son code et valide
  4. Le serveur informatique traite la demande :
  • si le compte du client est suffisamment créditeur, les eusko sont immédiatement virés de son compte vers le vôtre
  • si le compte du client n’est pas suffisamment créditeur, le paiement est refusé, et le client choisit un autre mode de paiement
  1. Le terminal de paiement indique que le paiement a été réalisé (ou refusé, le cas échéant)

Est-ce que le terminal de paiement fournit un ticket ?

Le terminal de paiement ne génère pas de ticket, mais vous pouvez :

  • consulter le relevé de toutes vos opérations sur votre compte en ligne
  • voir en fin de journée sur votre terminal de paiement la liste de tous les paiements encaissés
  • acheter une imprimante bluetooth et la relier à votre terminal de paiement.

Que se passe-t-il si mon adhérent ou client n’a pas assez d’eusko sur son compte ?

Si le compte de votre client n’est pas assez créditeur, le paiement est refusé. Avec l’Eusko numérique, pas de risque d’impayés.

Comment faire les rapprochements entre ma caisse et mes encaissements en eusko numériques ?

À tout moment, sur votre terminal de paiement, vous pouvez consulter la liste des paiements reçus dans la journée, la semaine ou le mois, et les vérifier par rapport à votre caisse enregistreuse.

Pour voir la liste de ces transactions : depuis l’écran d’accueil, aller dans « Transactions », puis « Reçus aujourd’hui », ou « Reçus cette semaine », etc.

Comment enregistrer les paiements par euskokart dans ma caisse ?

Vous devez faire modifier le paramétrage de votre caisse afin de rajouter un mode de règlement « Euskokart ».

Quelles informations dois-je transmettre à mon comptable ?

  • L’eusko peut être comptabilisé comme les tickets restaurants
  • Sur simple demande, nous vous expédions le guide « Guide comptable et fiscal de l’utilisation de la monnaie locale pour les professionnels »

Est-ce que je peux payer mes salariés en eusko ?

  • Oui, à condition que le salarié confirme son accord par écrit, et dans la limite de 1500 € par mois. Pour cela, il doit être bien sûr adhérent d’Euskal Moneta.
  • Vous faites alors un virement de votre compte eusko vers le sien (ou le réglez en eusko billets).
  • Le paiement en eusko est considéré comme un acompte et doit figurer sur le bulletin de paie
  • De la même façon, les notes de frais peuvent être remboursées en eusko.

Puis-je faire des dépôts et des retraits d’eusko ?

  • Oui, vous pouvez faire des dépôts d’eusko billets sur votre compte eusko (et des retraits) dans les plus de 30 bureaux de change de l’Eusko.
  • Grâce à l’informatisation de nos bureaux de change, ces opérations sont comptabilisées immédiatement.
  • NB : Le bureau de change peut enregistrer ces opérations mais il ne peut pas consulter les comptes des adhérents.

Puis-je changer des eusko numériques en euros ?

Oui, vous pouvez demander un remboursement d’eusko numériques tout simplement via votre compte en ligne.

Votre compte eusko est alors immédiatement débité et vous recevrez dans un délai de 10 jours ouvrables un virement en euros équivalent à 95% de votre change.

En effet, comme pour l’Eusko billet, une commission de 5 % est retenue par Euskal Moneta sur le montant de la reconversion afin de favoriser la circulation de l’eusko.