La réouverture des commerces et entreprises est imminente, mais après deux mois de confinement, bon nombre vont se retrouver en difficulté. Comment rebondir ? La solidarité s’est très vite organisée pour les paysans, et elle se développe maintenant pour les commerçants. Sera-ce suffisant ? Et les autres entreprises, les PME, les auto-entrepreneurs, les artisans, comment peuvent-elles sécuriser leur avenir, et donc l’emploi local au Pays Basque ?

Intégrer un réseau comme l’Eusko est une façon intelligente de réagir pour trouver de nouveaux débouchés quand la situation économique se dégrade. L’Eusko, c’est aujourd’hui plus de 1 000 professionnels qui bénéficient d’un double avantage.

Premier avantage, auprès des clients particuliers : plus de 3 800 habitants du Pays Basque utilisent l’eusko, et la moitié d’entre eux ont ouvert un compte en eusko et créditent tous les mois plus de 85 000 eusko sur ces comptes pour ensuite les dépenser exclusivement dans le réseau Eusko. Aujourd’hui 1,7 million d’eusko sont en circulation, soit + 49% en un an, et seuls les professionnels adhérant à l’Eusko peuvent en bénéficier.

L’Eusko va de plus lancer cet été une opération « Vacances en eusko », pour que les habitants du Pays Basque et les touristes qui viendront utilisent notre monnaie locale, afin de mieux soutenir l’économie de notre territoire et d’accélérer l’indispensable Transition écologique.

Deuxième avantage, auprès des clients professionnels : adhérer à l’Eusko, c’est rejoindre un réseau partageant des valeurs fortes comme l’ancrage de l’activité économique sur le territoire, la Transition écologique, la défense de la langue basque (même si on n’est pas bascophone). Mais c’est aussi rejoindre un réseau d’entreprises qui renforcent leurs liens entre elles.

En effet, 56% des professionnels du réseau Eusko ont pris au moins un nouveau fournisseur membre du réseau pour pouvoir réutiliser les eusko reçus de leurs clients. Cela veut dire que ce sont des centaines de nouvelles relations commerciales qui se créent grâce à l’Eusko, grâce à la mécanique propre aux monnaies locales (création d’un circuit local fermé de circulation de la monnaie), et grâce à tout le travail mené par l’équipe de l’Eusko pour développer ce réseau professionnel, qui est aujourd’hui l’un des principaux réseaux professionnels du Pays Basque Nord, et le plus important réseau professionnel de monnaie locale en Europe.

Pour toutes les entreprises du Pays Basque, c’est donc le moment de rejoindre l’Eusko. Les conditions sont simples, elles sont disponibles ici : http://www.euskalmoneta.org/comment-adherer/, et dans la période actuelle, les Chargés de développement de l’Eusko, Mélanie, Amaia, Amandine et Bertrand, proposent aux professionnels intéressés des rendez-vous de présentation par visio-conférence, sans engagement bien entendu.

C’est le moment de franchir le pas si vous êtes chef d’entreprise, paysan, artisan ou profession libérale, ou d’en parler autour de vous si vous connaissez des professionnels qui n’ont pas encore rejoint l’Eusko !