Un élan formidable et des soutiens de poids pour l’eusko !

Les statuts d'Euskal Moneta adoptés à l'unanimité des plus de 100 participants à l'AG fondatrice (Photo : Photomobile, www.photo-mobile.com)

Les statuts d’Euskal Moneta adoptés à l’unanimité des plus de 100 participants à l’AG fondatrice (Photo : Photomobile, www.photo-mobile.com)

Laborantxa Ganbara, Seaska, Euskal Irratiak, Hemen, Aima, Bizi, Arrapitz et l’Inter-Amap du Pays Basque ont officialisé samedi 26 janvier à Ustaritz leur soutien à l’eusko lors de l’Assemblée générale qui a porté sur les fonts baptismaux l’association Euskal Moneta – La Monnaie locale du Pays Basque avec ses nouveaux statuts, adoptés à l’unanimité des votants. Ces organisations représentatives ont en effet intégré le Comité des collèges d’Euskal Moneta, instance suprême chargée de veiller à ce que l’eusko reste fidèle à sa vocation de soutien à l’euskara, à la défense de l’environnement, d’une agriculture paysanne et durable, au développement local, et au progrès social.

112 personnes ont participé à cette assemblée générale, qui a doté l’association de statuts en collèges pour représenter les différents acteurs du système de monnaie du Pays Basque : outre le Collège Valeurs fondatrices, des collèges Utilisateurs (1), Prestataires (entreprises ou associations acceptant les paiements en eusko) (2), Membres actifs, Associations bénéficiaires des 3% et Collectivités locales ont été créés, ces deux derniers devant prendre corps dans les mois à venir.

« Longue vie à l’eusko ! », a souhaité M. Etcheto, président du Conseil de développement, venu annoncer que le conseil de direction de cette institution représentative de la société civile du Pays Basque a voté à l’unanimité le principe de son adhésion à Euskal Moneta comme membre associé au Comité des collèges, statut qu’il partage avec Herrikoa, et bientôt peut-être avec d’autres institutions du Pays Basque.

Jean-Philippe Urrutia, adjoint au maire d’Ustaritz a apporté tous ses vœux de succès à l’eusko, et s’est réjoui que son AG fondatrice ait lieu dans la ville de l’historique Biltzar du Labourd et à deux pas du château Lotta, siège de l’Institut culturel basque.
Patxi Bergara, pour Herrikoa, a renouvelé le soutien à l’eusko de ce pionnier du capital-risque solidaire qui a investi en 30 ans 11 millions d’euros dans 357 entreprises au Pays Basque.

(Crédit : Photomobile, www.photo-mobile.com)

(Crédit : Photomobile, www.photo-mobile.com)

Un bureau d’adhésion et de change a permis d’accueillir près de 40 nouvelles adhésions, portant à plus de 500 le nombre de futurs utilisateurs de l’eusko, et 3 500 euros ont été changés en eusko, portant à 10 000 le nombre d’eusko distribués avant même le lancement général de l’eusko ce jeudi 31 janvier !

Le réseau des prestataires de l’eusko compte, en plus de ces 500 adhérents, 134 entreprises et associations membres, dont 22 étaient présentes à cette AG. Un dernier comité d’agrément avant le lancement de l’eusko aura lieu ce lundi 28 janvier à 19h, pour lequel une trentaine de candidatures supplémentaires sont d’ores et déjà déposées.

Une permanence sera tenue lundi de 17h30 à 19h à la Fondation Manu Robles-Arangiz, 20, rue des Cordeliers, pour accueillir les prestataires souhaitant déposer leur dossier de demande d’agrément pour pouvoir figurer dans le premier annuaire de l’eusko. Pour les autres, un comité d’agrément aura lieu tous les mois afin d’agrandir peu à peu le réseau.

(1) Le Collège des utilisateurs a désigné comme représentants au Comité des collèges : Laure Blandin, d’Isturitz, Joan Plancq, de Villefranque, Yann Meillan, de Biarritz, Estebe Mailharin, d’Anglet, Pascale Brust, d’Espelette, Daniel Junquas, de Bayonne, Nadine Cantaloube, de Senpere, Patxi Bergara, d’Ascain et Xavier Parsy, de Briscous.

(2) Le Collège des Prestataires a désigné comme représentants au Comité des collèges : Maitena Zubeldia, paysanne (Gamarthe), Frédéric Turpin, de la boutique Gogotik (Saint-Palais), Jean-Michel Olaizola de la Jardinerie Lafitte (Bayonne), Panpi Olaizola, paysan (Espelette), Maider Laduche du Café Plazan (Ascain) et Xina Dulong du Café des Pyrénées (Bayonne).

Be Sociable, Share!